Rencontre avec #Délibio

6 Juil 2018 | Alimentation, ô quotidien

Rencontre avec #Délibio

6 Juil 2018 | Alimentation, ô quotidien

Hello mon colibri!

Me voici de retour avec un article que j’ai souhaité écrire plus rapidement mais clairement le temps m’a manqué en cette fin d’année scolaire.

Tout ce bouscule en Juin, entre les fêtes sportives et d’école, la dernière ligne droite de devoirs, rendez-vous médicaux et autres anniversaires, le parent se transforme plus en taxi qu’autre chose, mettant sa vie entre parenthèse jusqu’en Juillet… Tu rajoutes à ça une rentrée de cursus pour ma petite personne là dessus…et BIM, tu laisses le blog en jachère… Il est désormais temps de le réveiller.

Fin Mai je suis partie à la rencontre d’une partie de l’équipe Délibio.

J’avais déjà rencontré brièvement son fondateur Antoine Perrin, lors de l’évènement du Trophées des Jeunes Pousses organisé par l’association The Greener Good, (dont je te parlais ICI) et j’avais été frappé par sa détermination et sa facilité à parler de sa petite entreprise innovante.

Suite à cet article, j’ai très gentillement été contacté par l’équipe de communication de Délibio qui me proposait une visite conviviale de ses locaux et une entrevue pour en découvrir un peu plus sur ce qui se cachait derrière ce logo rigolo.

J’ai d’abord été étonné par cette demande, car ayant un tout petit- mini blog, je me demandais ce que je pouvais apporter à cette start-up Villeurbannaise. Et puis je me suis souvenu que lors de la genèse de ce blog  j’avais en tête de partir à la rencontre de gens « qui faisait leur part » comme le colibri, fil rouge de ce blog. Je me suis donc dit que ça pouvait être le début d’une jolie série d’entrevues.

Me voici donc dans la zone d’activité de la Soie, à Bel Air Camp ( ancien site industriel d’ Alstom) dans un espace de co-working regroupant des start-up made in Rhône Alpes. C’est dans ce cadre qu’Antoine a choisi de construire son espace de production, après avoir commencé dans sa propre cuisine pro, chez lui, et de louer cet hiver des bureaux pour une équipe dynamique en pleine expansion.

C’est quoi le concept?

Proposer des petits plats, bons comme à la maison, dans un budget restreint et respectant une philosophie de production éco-responsable de A à Z.

Antoine décrit ainsi sa start-up:

« Délibio, ce sont des petits plats que chacun de nous aimerai prendre le temps de cuisiner. Ils sont élaborés à partir de recettes simples et délicieuses, dans une démarche écoresponsable de la fourche à la fourchette »

Que tu sois allergique au lactose, végan, fléxitarien ou intolérant au gluten, délibio a la solution pour toi.

Le sur-mesure est leur crédo!

Des produits sains,certifiés Ecocert et d ‘agricultures locale, du système de distribution en bocaux consignés à l’utilisation des épluchures pour confectionner des bouillons savoureux et au compostage, tout est fait pour déguster sans culpabiliser. C’est un concept assez novateur car la restauration c’est aussi beaucoup de gaspillage alimentaire en circuit normal.

Service traiteur ( budget et cahier des charges sur mesure) ou cantine externalisée, distribution chez Bulko et à la Source et échoppe à La Commune depuis peu…. Il y a forcement moyen de tester Délibio.

C’est bon?

C’est même délicieux!

Des recettes classiques revisitées, réalisée en cuisson douce pour préserver les saveurs, et servies dans un bocal en verre zéro déchet et zéro passage de toxiques du contenant au contenu… Je valide à 100%!

J’ai eu la chance de pouvoir déguster un plat et un dessert et j’ai rarement pris autant de plaisir au restaurant, connaissant malheureusement les contraintes et vices de la restauration traditionnelle, baignant dans ce milieu depuis toujours. Quand tu vas au restaurant et que tu vois une tonne de produits sur la carte, tu peux être certain que tout n’est pas « fait maison » ni « frais du jour » contrairement à ce qu’on veut te faire croire. Et à Lyon, capitale de la gastronomie, c’est souvent le cas en zone très touristique.

Crois moi, quand tu goutes un bocal de chez Délibio, tu es loin de penser que c’est mauvais…. Et c’est copieux en prime!

Ce fut donc une vraie explosion de saveurs que j’ai hâte de faire découvrir à mon entourage, une virée entre collègue étant d’ailleurs prévue à La Commune après l’été.

J’ai testé pour vous:

#unbocalplat -une recette de pomme de terres nouvelles agrémentées d’une crème de foin-, c’était à la fois rustique comme les patates sautées de ma grand-mère et original avec ce fumé apporté par le foin,

#unbocaldessert -une compote acidulée accompagnée de son crumble léger et croustillant-…moi qui ne suis pas « bec sucré » je me suis régalée et ce sans culpabiliser.

pour résumer Délibio en 3 mots:

#Gourmand      #Responsable      #Innovant

Contact:

hello@delibio.fr

07 69 67 68 75

Je souhaite remercier très sincèrement Antoine d’avoir osé franchir le pas et d’être aller jusqu’au bout de son rêve pour nous offrir le meilleur; ainsi que Myriam et Anne Hélène de m’avoir accueilli « comme à la maison » au sein de leurs bureaux. Et je tiens à féliciter très chaleureusement toute l’équipe de production qui nous régale à chaque ouverture de bocal, les gars vous êtes des kings! 

0 commentaires

C'est espace est dédié à tes remarques ou questions mon colibri, je serai ravie de te répondre

Hello petit Colibri!
Si tu es ici, c'est parce que le BIEN-ETRE t'intéresse et que tu es en quête d'une reconnection avec les merveilleux trésors que la Nature met gracieusement à notre disposition.

Newsletter

Recherche