Rencontre avec #Virgin Gallery

16 Avr 2019 | ô quotidien

Rencontre avec #Virgin Gallery

16 Avr 2019 | ô quotidien

Aujourd’hui je t’emmène avec moi dans un lieu mythique de Lyon, les Puces du Canal, à la rencontre de Virginie, une passionnée de chine et d’objets ayant une histoire.

Situées en proche banlieue de Lyon, les Puces du Canal accueillent des brocanteurs dans ses locaux ré-aménagés en boutiques-ateliers; sous un chapiteau pour les évènements ponctuels; et plus original encore dans des conteneurs détournés en boutiques éclectiques.

Aux Puces du Canal, la devise pourrait être: « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ».

Ainsi, tu trouveras Virginie dans l’ancienne école, dans un espace rempli de brics et de brocs, aux allures de bohème chic.

A mon avis, Maison du Monde, le célèbre magasin, vient prendre ses inspirations directement dans la boutique Virgin Gallery, tant c’est savamment décoré, agencé et fournit en beauté d’un autre temps.

Car oui, le vintage est « à la mode » donc on fabrique des copies d’objets et de meubles qui ont fait les beaux jours de ces temps anciens qui ne sont pourtant pas si lointains.

Fabriquer des objets neufs, avec des matériaux polluants et non recyclables la plupart du temps, ou bien en déforestant encore un peu plus les zones déjà bien abîmées pour le simple plaisir d’avoir un meuble en bois exotique…. ouaip.

Tu vois où je veux en venir mon colibri?!

Ne peut on pas laisser une seconde chance aux objets qui remplissent les greniers ou les caves de nos parents et/ou grands parents en leur donnant une seconde vie ( au minimum)?

Et c’est là tout le talent de Virginie, dénicher LA pépite qui fera fondre le coeur de ses visiteurs.

Le parcours de cette pétillante femme est assez atypique, tout comme sa personnalité bien marquée d’ailleurs!

C’est qu’il en faut de la personnalité pour ne pas se laisser marcher sur les pieds dans un milieu dirigé par une série de noms sur un arbre généalogique.

Hyper sociable et d’une générosité sans borne, Virginie a le coeur sur la main…. ainsi que dans la teinture végétale!

Tous les coussins que vous trouverez en boutique sont fait par elle, en recyclant des draps en lin chinés qu’elle customise en les teignant et les mettant au goût du jour.

A vrai dire, je suis très fan de son univers.

Grande créative et amoureuse du Beau, elle s’amuse également à redonner vie à des abat-jours vieillots ou dégradés, se servant de leur structure comme d’une toile à peindre.

Les rendant à la fois uniques et éternels.

Originaire de l’Est de la France, elle en a parcouru du chemin dans ce monde de la brocante assez masculin.

Ses parents, collectionneurs, lui ont transmis ce goût des beaux matériaux.

C’est ainsi qu’elle découvrit Lyon, en faisant ses études en Histoire des Arts, et sa célèbre cité des brocanteurs à Villeurbanne…

Qu’elle se forgea une place dans ce milieu difficile et peu connu, en achetant de très beaux meubles de notre patrimoine et en les revendant à des gens passionnés comme elle.

La vie la mena à l’ Isle sur Sorgues, puis à Paris.

Elle en a côtoyé du monde, ici en France ou à l’étranger… mais son coeur reste dans cette école désaffectée… elle vous y accueillera comme à la maison, au milieu de ses créations et des meubles qu’elle restaure avec passion.

Ma rencontre avec elle m’aura fait avancer encore un peu plus sur mon rapport aux objets, au beau, à la consommation.

J’ai étudié moi aussi l’Histoire des Arts et j’ai aimé découvrir le symbolisme qui se cache derrière les oeuvres.

Pour autant je ne m’étais jamais vraiment intéressé à ce rapport à l’objet…. j’avais bien un intérêt particulier pour le travail de Warhol et ses sérigraphies, et du pop art en général qui dénonçait la surconsommation, mais je n’avais jamais pensé à la vie des objets.

Virginie a su me transmettre cela. Je l’en remercie car je le considère comme un cadeau: voir la vie sous un angle different.

Je suis certaine que Les Puces du Canal sauront vous plaire et que vous y trouverez bon nombre de passionnés.

Alors, mon colibri, as tu déjà songer à retaper des objets, recréer quelque chose de nouveau avec des objets ayant eu une belle vie derrière eux?

Es tu un fan de brocante et vide grenier?

Je sais que parmi mes lecteurs il y en a, qu’ils se manifestent et nous donnent leurs astuces en commentaires !

La boutique de Virginie:

Virgin Gallery

  • 5, Rue Eugène Pottier
  • L ecole
  • Porte Séville
    Villeurbanne
    Instagram: @virgingallery

0 commentaires

C'est espace est dédié à tes remarques ou questions mon colibri, je serai ravie de te répondre

Hello petit Colibri!
Si tu es ici, c'est parce que le BIEN-ETRE t'intéresse et que tu es en quête d'une reconnection avec les merveilleux trésors que la Nature met gracieusement à notre disposition.

Newsletter

Recherche